20 leçons (indispensables) à connaitre


Vous donnez le maximum pour bien gérer votre temps de travail. Mais tout le monde a déjà regardé en arrière en se disant « si j’avais su, j’aurais peut-être fait différemment »…

On prend conscience du temps que l’on aurait pu gagner, du stress que l’on aurait pu éviter, de la sérénité que l’on aurait pu avoir.

Atelier Google Loves Me

Lorsque je me suis lancé dans l’entrepreneuriat, j’ai dû apprendre et tester beaucoup de choses sur la gestion du temps. C’était vital pour moi, sous peine de foncer tout droit vers le burnout.

Aujourd’hui, je vais vous partager les 20 leçons les plus importantes que j’ai apprises pour bien gérer son temps de travail lorsque l’on est entrepreneur, ou que vous débutez dans l’entrepreneuriat en conservant votre travail de salarié à côté.

Des leçons apprises « sur le tas » que j’aurais aimé connaitre à mes 20 ans et qui, je l’espère, vous feront gagner un temps précieux.

Nous verrons notamment comment « ne pas avoir le temps » est la meilleure chose qui puisse vous arriver pour être plus efficace au travail.

C’est parti !

20 leçons fondamentales pour gérer son temps de travail

1. Arrêtez de calculer votre efficacité en heures

Que vous soyez salarié ou entrepreneur, le nombre d’heures que vous passez à travailler ne détermine pas votre niveau d’efficacité.

Cette manière de penser avait peut-être du sens à l’époque des chaines de production 100 % manuelles, mais plus à celle des outils numériques, de l’automatisation et de l’intelligence artificielle.

Mesurez plutôt votre travail en fonction de vos objectifs, vos résultats, vos accomplissements.

Vous avez terminé votre travail de la journée à 15 h parce que vous avez été hyper efficace ?

Avancez-vous pour la suite, ou arrêtez simplement de travailler.

Celui qui reste le plus tard au bureau est souvent le moins efficace de tous (désolé pour lui).

2. Votre cerveau n’est pas un disque dur

Oui, le cerveau est capable de grandes choses, mais pas de retenir les milliers d’informations et d’idées qui vous passent par la tête chaque jour.

Prenez l’habitude d’avoir un « support de confiance » sur lequel vous pouvez revenir quand vous voulez pour y retrouver toutes vos notes.

Que ce soit OneNote, Evernote ou simplement un carnet en papier, mettez tout noir sur blanc.

En sachant que vous pouvez y revenir quand vous voulez, vous serez beaucoup plus serein et concentré au travail.

Mettez-vous également des rappels pour tout. Ne faites pas confiance à votre cerveau pour ça.

3. Choisissez votre « ancre »

Si vous ne pouviez faire qu’une seule chose dans la journée, la plus importante, celle qui a le plus d’impact, quelle serait cette chose ?

En répondant à cette question, vous prenez conscience de LA chose la plus importante à accomplir aujourd’hui, rendant tout le reste secondaire.

Si vous terminez cette tâche, vous considérez votre journée de travail comme réussie.

Tant que l’ancre de votre navire n’est pas levée, il est hors de question d’aller ailleurs.

4. Sprintez !

À moins de travailler dans un monastère sans connexion internet, couper toutes les distractions physiques et numériques de votre environnement est impossible.

Vous allez donc devoir apprendre à travailler avec.

Le meilleur moyen est surement de « sprinter » en travaillant rapidement et efficacement lors de « blocs de temps », et de choisir vos distractions entre ces blocs.

Concrètement, vous pouvez utiliser la technique du pomodoro pour travailler intensément, sans interruption, et consulter vos emails ou réseaux sociaux entre ces blocs.

Ainsi, vous contrôlez les interruptions, avant qu’elle ne vous contrôle.

5. Laissez vos réussites derrière

Hier, vous avez été super efficace dans votre travail.

Vous y repensez et, inconsciemment, vous commencez à vous « reposer sur vos lauriez » en vous disant que si vous n’êtes pas très efficace aujourd’hui, ce n’est pas très grave.

Ou comment le sentiment d’accomplissement peut se retourner contre vous.

Si ce n’est pas dramatique en soi, cela vient contrebalancer tous vos efforts de la veille.

Alors, tournez la page et concentrez-vous uniquement sur la journée d’aujourd’hui, pour en tirer le meilleur.

On ne gagne pas le match du jour en pensant à la victoire d’hier.

6. Vous avez toujours le temps

« Gérer son temps » et « Gagner du temps » sont des termes galvaudés.

Tout le monde a les mêmes 1440 minutes dans la journée et personne ne peut ralentir le temps.

J’entends beaucoup de « je n’ai pas le temps de lire », « je n’ai pas le temps de faire du sport », « j’aimerais bien, mais je ne peux pas… », etc.

Alors pourquoi certains y arrivent-ils et d’autres non ?

Tout est qu’une question de priorités.

Certains font le choix d’éteindre la TV plus tôt pour lire. D’autres se lèvent plus tôt pour faire un peu de sport.

Ne sous-estimez pas le pouvoir des habitudes, elles peuvent faire exploser votre efficacité et changer votre vie.

7. Il y a « travail » et « travail »

Vous savez à peut-être le temps que vous passez dans votre bureau, mais combien de temps passez-vous vraiment à travailler ?

Depuis des années, je mesure le temps que je passe sur chaque tâche de ma journée.

Cela me donne un bon aperçu de mon efficacité réelle.

Généralement, cela se situe entre 4 et 6 heures par jour.

Ne vous inquiétez pas pour les heures restantes, elles se rempliront d’elles même.

Au-delà, votre cerveau a déjà fait beaucoup d’effort et a du mal à se concentrer.

Si vous arrivez à faire 3 heures de « vrai travail » le matin, et 2 heures l’après-midi, vous êtes déjà plus efficace que 99 % des personnes qui naviguent entre leur chaise de bureau, les toilettes et la machine à café.

8. Vous n’êtes pas une machine

Parfois, vous êtes au top, vos heures de travail sont hyper productives.

D’autres jours, vous avez passé une très mauvaise nuit, vous n’arrivez pas à vous concentrer plus de cinq minutes et vous n’avancez pas aussi vite que vous aimeriez.

Il y a des jours avec et des jours sans. C’est comme ça.

Beaucoup de bonnes habitudes permettent d’avoir plus de jours « avec » que de jours « sans ».

Mais ceci est une autre histoire.

9. Rentrer à la maison à 17 h ou 20 h ?

Un des plus gros problèmes de mes clients est leur incapacité à se concentrer sur une seule tâche jusqu’à son accomplissement.

Ils ont tellement pris l’habitude de pratiquer le « multitâches », qu’ils font des pas de fourmi dans toutes les directions, sans jamais vraiment avancer.

La différence entre une personne qui rentre à la maison 17 h et une personne qui rentre à 20 h est sa capacité à rester concentrée sur une tâche pour la terminer avant de passer à la suivante.

Au même titre que les licornes et les dragons, le multitâches est un mythe.

10. Vous n’avez pas le temps ? C’est parfait !

Souvent, avoir tout le temps du monde pour faire une tâche n’est pas la meilleure manière de la faire efficacement.

La vérité, c’est que nous trouvons des ressources insoupçonnées en nous lorsque nous n’avons que très peu de temps, mais que nous devons absolument faire quelque chose.

Personnellement, je n’ai jamais été aussi efficace dans mon travail que depuis que je suis papa.

Quand on veut passer du temps avec sa famille, on sait exactement le temps que l’on a à consacrer au travail.

Dans un style légèrement différent, cette situation de Bill Gates résume bien cette idée :

« Je choisis une personne paresseuse pour faire un travail difficile. Parce qu’une personne paresseuse trouvera un moyen facile de le faire. »

Bill Gates

11. Travaillez comme chez Facebook

Connaissez-vous la phrase que l’on retrouve placardée dans les bureaux de l’entreprise de Mark Zuckerberg ?

« Fait est mieux que parfait. »

Cette simple phrase vous encourage à ne pas être trop perfectionniste.

Faire les choses, apprendre de ses erreurs, recommencer.

C’est un schéma bien plus efficace que d’essayer de faire quelque chose de parfait pendant longtemps, sans jamais le terminer ou même savoir si vous avez pris la bonne direction.

12. Prenez une décision et votre corps s’adaptera

Je ne mettrais jamais assez en avant le pouvoir des routines.

Les routines représentent les choses que l’on fait chaque jour. Elles peuvent nous servir, comme nous desservir.

Mettez en place de nouvelles routines et forcez-vous à les tenir pendant plusieurs semaines. Au bout d’un moment, votre corps s’adaptera.

Utilisez le pouvoir des routines pour avoir de meilleures habitudes de vie et ainsi augmenter votre efficacité au quotidien : sport, sommeil, alimentation, etc.

13. La méthode du saucisson

Pas simple de manger un saucisson entier en croquant dedans. C’est bien plus simple en le coupant en rondelle.

Adoptez le même fonctionnement dans votre travail.

Découpez les grandes tâches en petites tâches que vous pourrez répartir sur votre planning.

Cela vous donnera l’impression de vraiment avancer vers sa finalisation, et vous motivera à passer à l’étape suivante. Comme dit le proverbe :

« Un éléphant, ça se mange une bouchée à la fois. »

14. La journée se remplit toujours d’elle même

Planifier votre journée est une excellente chose. Mais planifier de manière trop précise peut vous desservir.

Vous rencontrerez toujours des imprévus et des choses qui vous prendront plus de temps que prévu.

Rien n’est plus frustrant que de voir que l’on a du retard sur son agenda dès le matin parce que l’on a été trop optimiste.

Anticipez ces débordements en mettant un peu d’espace sur votre agenda.

15. Posez vos propres limites

Selon la loi de Parkinson :

« Le travail s’étale de façon à occuper le temps disponible pour son achèvement. »

Si vous êtes fixé 3 jours pour réaliser une tâche, vous avez toutes les chances de la terminer en trois jours.

N’hésitez donc pas à vous fixer des deadlines réalistes pour terminer tout ce que vous avez à faire.

Si vous ne mettez pas vous-même une date de fin à ce que vous devez faire, ces choses finiront par s’étaler comme du beurre sur une (trop) longue tartine.

16. Attention aux listes de tâches !

Poser noir sur blanc ce que vous avez à faire sur une « to-do list » n’est que le point de départ.

L’étape suivante est de prioriser ses tâches.

Toutes les tâches n’ont pas la même importance.

Si vous ne deviez en faire qu’une dans la journée, laquelle serait-elle ?

Vous avez trouvé votre priorité numéro un. Tant qu’elle n’est pas terminée, ne passez pas à la suite.

17.  Faites des journées à thème

Passer d’un type de projet à un autre, d’un client à un autre, n’est pas la meilleure manière pour bien gérer son temps de travail.

Travaillez plutôt sous forme de « journée à thème ».

Exemple : le lundi pour la création de contenu, le mardi pour la prospection, le mercredi pour le SAV, le jeudi pour la stratégie marketing, le vendredi pour les tâches administratives, etc.

Cela va grandement simplifier votre organisation, et permettra à votre cerveau de se concentrer sur des tâches similaires pour avancer plus rapidement.

18. Coupez votre cerveau en deux

Toutes les tâches n’utilisent pas les mêmes parties de votre cerveau.

Être toujours dans l’action et l’opérationnel a ses limites.

Vous avez parfois besoin de prendre du recul pour réfléchir et planifier avant d’agir.

Prenez du « temps de réflexion » et séparez-le de votre « temps d’action ».

19. La technique de la boule de neige

Même si vous avez découpé vos projets en taches actionnables, cela ne veut pas dire que vous avez une envie folle de vous mettre au travail.

Souvent, le meilleur moyen de lancer la machine est de commencer.

De la même manière qu’une petite boule de neige grossie en roulant, vous fixer comme objectif de travailler quelques minutes sur une tâche peut vous donner l’élan nécessaire pour continuer.

Ne vous laissez pas impressionner par l’ampleur de la tâche.

Commencez petit et vous serez surpris de voir ou cela peut vous mener.

20. Travailler comme un général 4 étoiles

Le célèbre général américain George Patton a gagné des batailles pendant la seconde guerre mondiale avec une philosophie simple !

« Un bon plan exécuté maintenant est meilleur qu’un plan parfait exécuté la semaine prochaine. »

George Patton

Tous les perfectionnistes devraient coller cette phrase sur leur bureau.

Quelqu’un qui agit maintenant, apprend de ses erreurs et recommence ira toujours plus rapidement qu’une personne qui cherche à tout faire parfaitement sans jamais se lancer (ou bien trop tard).

Pensez. Planifiez. Agissez. Analysez. Recommencez.

À vous de jouer !

Dans cet article, vous avez eu un concentré des meilleures pratiques pour bien gérer votre temps de travail.

Que vous soyez entrepreneur, freelance ou salarié, ces méthodes de travail sont universelles.

J’ai conscience que cela fait peut-être beaucoup d’informations d’un seul coup.

Si vous ne savez pas par où commencer, voici un mini plan d’action qui peut vous servir de point de départ :

  1. Prenez votre liste de tâche et choisissez LA plus importante à faire demain ;
  2. Planifiez un bloc de temps dès le début de votre journée pour accomplir cette tâche ;
  3. Ne passez pas à la tâche suivante tant que la première n’est pas terminée ;
  4. Recommencez.

Je ne dis pas que cela sera facile tous les jours, mais je peux vous garantir que si vous passez à l’action, vous serez surpris des résultats !

Maintenant, c’est à vous me dire : sur quels points devriez-vous travailler ? Quelles bonnes pratiques comptez-vous mettre en place dès aujourd’hui pour gérer votre temps plus efficacement ?





Source link

Laisser un commentaire

shares